CONSEILS PRATIQUES

Tenue à bord

La voile classique a ses règles et une tenue correcte est exigée. Qui plus est, l’indispensable protection solaire conduit naturellement à se couvrir.

N’oubliez pas que sur le pont, vous ne pourrez pas toujours vous mettre à l’ombre, qui plus est, les rayons du soleil se reflètent sur la mer comme sur un gigantesque miroir et les méfaits des UV s’en trouvent accentués.

A la belle saison, vous porterez un polo ou un T-shirt, de préférence à manches longues et anti UV,

Un short ou bermuda (et si vous êtes accro du téléphone portable, pensez à le mettre dans une poche à fermeture, il en tombe régulièrement à l’eau … il s’en brise aussi souvent pendant les manœuvres, l’idéal est sans doute de le laisser dans son sac et de profiter du moment),

un chapeau ou une casquette (et vous n’oublierez pas un système d’attache pour éviter que le vent ne l’emporte),

des chaussures de pont (chaussures légères à semelles antidérapantes),

des lunettes de soleil avec filtre UV 3 ou 4 (comme pour le chapeau ou la casquette, pensez à un système d’attache),

pensez également à un pull et un coupe-vent, vous n’en n’aurez sans doute pas besoin, mais il est des soirées fraiches, même en été,

et pour compléter votre tenue, tout ce qui dépasse devra être enduit de crème solaire dont vous renouvellerez l’application toutes les deux à trois heures.

Dans le cadre de son engagement pour la protection de la Méditerranée, l’association Grande Zot vous invite à une réflexion avant l’achat de votre crème solaire.

Selon plusieurs études, de quatre à six mille tonnes de crème solaire sont déversées tous les ans dans les mers et océans, constituant ainsi un important polluant chimique. Cette pollution agresse le phytoplancton et les autres espèces marines, poissons et cétacés, sans oublier la posidonie dont les scientifiques disent qu’elle constitue l’écosystème le plus utile pour l’homme sur la planète Terre : non seulement elle abrite une vie foisonnante et sert de nurserie aux poissons, mais en outre, elle contribue activement à l’oxygénation de la Méditerranée et à la captation du carbone. Elle est deux fois plus active que la forêt tropicale dans la photosynthèse de matière organique. Sa destruction aurait des effets dévastateurs sur le climat de la planète.

Il n’existe aucune protection solaire totalement neutre pour la mer et vous ne pouvez pas vous en passer. C’est donc celle qui aura le plus faible impact environnemental qu’il faudra choisir.

 Vous trouverez sur le marché des crèmes certifiés Ecocert et Cosmébio avec filtration minérale (Alga Maris des laboratoires de Biarritz, EQ Evoa ou Eco Cosmétics, par exemple), elles présentent aujourd’hui le meilleur compromis acceptable.

Si vous naviguez avec nous pendant une saison moins clémente, vous aurez à vous protéger du soleil, certainement, mais aussi de l’humidité et du froid.

Le bermuda pourra utilement être remplacé par un pantalon long et le chapeau par un bonnet. Emportez un pull, un coupe-vent, voire un ciré ou, si vous en avez, une veste de quart.

Pensez à apporter une tenue de rechange : être mouillé quand il fait froid n’est guère une situation agréable.

Si vous dormez à bord, n’oubliez pas votre brosse à dents… ni votre sac de couchage, les cabines ne sont pas chauffées.

Quel que soit la saison, si vous êtes amené à aider à la manœuvre une paire de mitaines sera mise à votre disposition.

SOUTENEZ NOS ACTIONS

  • Facebook - White Circle

Les photos et les textes du site Grande Zot ne sont pas libres de droits. Merci de contacter l'association Grande Zot avant toute réutilisation.

© 2020 par FLORENCEFISCHEL.COM Créé avec Wix.com